Les Sociétés Informatiques d’Afrique De l’Ouest : Comment Fonctionnent-Elles ?

David Kipre

( Il s’agit ici d’une petite analyse sur le mode fonctionnement de diverses sociétés en Afrique de l’ouest. Les recherches ont porté sur 3 différentes entreprises dans 4 pays de la sous-région ouest-africaine, à travers une série de questions envoyées à leurs différentes agences. Sur 12 entreprises ayant reçu les e-mails de demande d’interview, seules 2 ont répondu.)

La 1ère interview fut réalisée en présentiel avec le propriétaire de la structure, et la seconde n’a cependant pas abouti, suite à l’absence de réponse au courriel envoyé.

La structure interviewée se nomme ADNA-Informatique, spécialisée dans la production d’automates. Leur adresse mail pour de plus amples informations est la suivante.

La série de questionnaire suivante nous permettra de mieux comprendre le fonctionnement de cette structure de façon particulière et nous donnera une vue d’ensemble sur la vie d’une société informatique en Afrique de l’ouest. Les questions sont axées sur la communication de leur produits et le fonctionnement en interne.

1-Comment présenteriez vous ADNA au grand public ?

ADNA-Informatique est une société de la place spécialisée dans la fabrication et la production d’automates. Nous sommes une start-up récente dans le domaine technologique en Afrique de l’Ouest, et nous visons l’implantation dans divers pays afin de mieux proposer nos services.

2-Quels sont ces services, que vous comptez proposer à la population africaine ?

ADNA a été créée tout d’abord, dans le but de répondre à tous les besoins possibles que la technologie peut résoudre. Notre point phare est le développement de machines automatiques – (automates), ceci afin de supprimer les gestes inutiles, lents, et répétitifs dans les chaines de production et d’assurer un profit aux utilisateurs de ces machines, même en l’absence de main d’œuvre humaine. La plupart de nos produits sont axés sur des besoins précis dont la société nous fait part ou que nous avons évalué être possible de résolution grâce à nos connaissances technologiques.

Quelques un de nos produits sont : les bots wifi, les distributeurs automatiques de cannettes, les distributeurs automatiques de tickets de bus, et les bots de transaction monétaire.

Nous offrons aussi des formations en web-développement, cybersécurité et réseaux informatiques, milieux dans lesquels nous proposons nos services aux entreprises qui en expriment le besoin

3-Comment procédez vous à la publicité de vos produits sur un marché encore sous-développé qu’est le domaine informatique ?

A vrai dire, la plupart des produits font l’objet de bouche à oreille. Ce fut le cas de la 1ère machine de vente de Wi-Fi. L’exposition s’est faite sur une place publique dans un milieu populaire et à partir de là, de plus en plus de gens ont commencé à utiliser la machine. Il faut dire qu’il aurait été bizarre de se balader avec une boîte qui vend du Wi-Fi.

4-Est-ce dire que seul le bouche à oreille suffit pour la publicité de vos marchandises et de vos services ?

Effectivement cela ne suffirait pas, mais c’est le moyen le plus rapide, surtout dans notre société africaine encore à l’ère du partage physique. Il nous arrive des fois de procéder à des expositions de nos produits à des foires et stands d’exposition dans des évènements de la place, pour étendre notre réseau de clients et amener plus de gens vers le produit lui-même. Grâce à cette bouche à oreille, nous avons même des recommandations auprès de hautes instances qui s’intéressent alors à nos projets et font des demandes spéciales pour leurs travaux

5-La communication digitale, les réseaux sociaux ne vous aident-ils pas dans ce projet ?

Nous utilisons aussi les réseaux sociaux, il ne faudrait pas les négliger. Ce sont nos plateformes de prédilection pour la publicité de nos évènements personnels. Nous les utilisons pour faire la promotion de nos services et de certains de nos produits qui sont déjà sur le marché ou bientôt mis à disposition des consommateurs.

6-Comment faites-vous en interne pour trouver vos agents de travail, réussir à vendre vos produits ? Comment créez-vous la demande ? Est-ce par rapport aux clients qui font usage de vos machines, ou avez-vous des demandes particulières ?

La plupart de nos agents de travail, ont été recrutés et formés sur les lieux, afin de répondre aux exigences particulières de la société. Notre mission étant de produire des machines dans un secteur encore sous-développé, il nous faut une main d’œuvre adaptée à cela.

La demande quant à elle, comme dit précédemment, nous parvient par des recommandations, des retours de bouche à oreille. Il nous arrive aussi d’approcher diverses structures de la place dans des échanges soit personnels ou professionnels afin de mieux cerner le besoin en machines ou en services informatiques que nous pourrions leur proposer, c’est une manœuvre parmi tant d’autres que nous utilisons pour obtenir la demande, parfois même la créer. Avoir un retour en direct de la personne ou de l’audience concernée, nous permet de mieux répondre aux besoins, et cela ne peut se faire qu’à travers des discussions directes.

Les informations recueillies à travers ce questionnaire, permettent d’avoir une vue sur le fonctionnement d’une société informatique en Afrique de l’Ouest, dans un secteur qui est encore peu maîtrisé du public.

Laisser un commentaire