Les 05 Femmes Les Plus Riches De l’Afrique

David Kipre

Le continent africain, depuis les deux dernières décennies, révèle de grandes personnalités influentes et très riches qui ont fait fortune dans des domaines variés et complémentaires. Parmi ces personnalités, certaines femmes africaines ont su aussi se frayer un chemin et ont réussi à s’identifier parmi les personnalités puissantes du continent. Quelles sont donc les femmes les plus riches d’Afrique ? Sur quoi repose leur fortune ? Il est assez important de revenir sur la vie de ces femmes influentes du continent.

1-Isabel Dos Santos

The 05 Richest Women In Africa
Isabel Dos Santos

Née le 20 Avril 1973 dans l’ancienne union soviétique (URSS) et fille de l‘ex président Angolais José Edouardo Dos Santos, Isabel Dos Santos est classée en première place, selon le magazine Forbes, des femmes les plus riches du continent. Selon le même magazine, sa fortune était estimée en janvier 2020 à 2,2 milliards de Dollar ce qui fait d’elle la première femme africaine milliardaire en dollar US.

Isabel Dos Santos est décrite par la revue portugais Publico comme « une femme de bonnes affaires, extrêmement intelligente et dynamique ». Déjà à 24 ans elle fit son entrée dans les affaires en utilisant l’influence de son père. Isabel Dos Santos devient rapidement une figure clé dans les affaires à partir de la gestion des patrimoines de la famille en créant plusieurs holdings pour acquérir la propriété et la participation de certaines entreprises en Angola et au Portugal.

2-Folorunsho Alakija

En Novembre 2015, la BBC a élu Isabel Dos Santos comme une des 100 femmes les plus influentes du monde en raison de son rôle prépondérant dans l’économie et le développement de l’Afrique.

Folorunso_Alakija
Folorunso_Alakija

Folorunsho Alkija est une femme d’affaire nigériane de 70 ans qui a fait fortune dans le secteur pétrolier. Selon le magazine Forbes, son patrimoine est estimé à 1,6 milliards de Dollars américain.

Elle commence sa carrière comme secrétaire à Merchant Bank of Nigeria au début des années 1970. Elle part ensuite étudier la mode à l’American College de Londres et à la Central school of Fashion qui l’ont aidé à lancer, à son retour, sa marque Supreme Stitches qui est essentiellement destinée aux personnalités de classe privilégiée. En 1986, elle remporta le prix du meilleur designer du Nigeria.

En mai 1993, elle acquiert une licence de prospection de pétrole, le bloc OPL 216, large de 250 000 hectares. Le pétrole du bloc 216 est estimé à 1 milliard de baril selon Star Deep Water Petroleum.

En marge de ses affaires, la plus puissante femme du Nigeria passe une autre partie de son temps comme écrivaine et philanthrope. Elle est présidente de la Rose of Sharon foundation depuis 2003 et présidente de l’association des créateurs de mode du Nigeria.

3-Haija Bola Shagaya

Hajia Bola Shagaya
Hajia Bola Shagaya

A la tête d’une fortune estimée à 850 millions de dollars, Hajia Bola Shagaya est fondatrice et PDG de Bolmus Group International, un conglomérat nigérian impliqué dans le pétrole, l’immobilier, la banque, la grande distribution et les communications.

Après avoir étudié le marché et ses opportunités, Bola Shagaya se lance dans l’importation et la distribution de matériels photographiques. Elle réussit à introduire la marque Konica sur le marché nigérian et en Afrique de l’ouest. C’est ainsi qu’est née la société Fotofair Nigeria Limited qui détient aujourd’hui près d’une trentaine de laboratoires photo à travers le pays.

En 2005, elle devient directrice générale de la société Pract oil Limited, principale importatrice et distributrice de pétrole au Nigéria et fonde sa propre entreprise d’exploration Voyage Oil and Gas Limited en 2011.

Elle siège actuellement au conseil d’administration de Unity Bank Plc (anciennement Intercity Bank) depuis plus de huit ans. Elle est également membre du Nepad Business Group – Nigeria récemment inauguré. Hajia Bola Shagaya est mécène de l’Association des créateurs de mode du Nigeria (FADAN) et une passionnée de mode et d’art qui soutient et encourage l’industrie de la mode et de l’art. Elle aime aussi le sport, en particulier le polo. Le 22 juillet 2010, elle a reçu des mains de l’ancien Président de la République fédérale du Nigéria, le Dr Goodluck Ebele Jonathan (GCFR), le titre de Membre de l’Ordre du Niger.

4-Patricia Poku Diaby

Patricia Poku Diaby
Patricia Poku Diaby

Patricia Poku est une femme d’affaire ghanéenne marchande de cacao et PDG de Plot Entreprise Ghana limited qui est une industrie de transformation du cacao. Avec une richesse estimée à 720 millions de Dollars américain, elle est classée 8ème personne la plus riche du Ghana parmi 80 hommes puissant du pays donc la femme la plus riche du Ghana.

Avant la création de son entreprise, Patricia Poku était impliquée dans l’entreprise familiale basée dans le commerce et le transport.

5-Thérèse Oppong-Beeko

Thérèse Oppong Beeko
Thérèse Oppong-Beeko

Theresa Oppong Beeko , fondatrice et PDG de Manet Incorporated a surmonté les défis d’être dans une industrie notoirement délicate et les inévitables barrières entre les sexes d’être une femme dans une industrie encore dominée par les hommes pour se lancer sur la voie de l’entrepreneuriat qui s’est avérée difficile à suivre. Grâce à ses connaissances locales approfondies et à sa compréhension des besoins du marché ghanéen et à sa sensibilité aux demandes de la population ghanéenne, cette femme extraordinaire est à l’avant-garde du développement immobilier et de l’industrie hôtelière au Ghana depuis plus d’une décennie, après avoir élevé la barre avec en ce qui concerne les normes auxquelles l’industrie a adhéré.

Le Groupe Manet comprend Manet Housing : (Une société de développement immobilier), Manet Paradise (Un complexe hôtelier trois étoiles), Manet Construction (Une entreprise de génie civil) et Manet Towers Limited (Société à but unique pour la fourniture et la gestion de bureaux). 

En 2010, récipiendaire de la médaille d’or pour le Ghana de (ABI – USA) pour son courage, sa passion, son succès, son excellence, sa vertu, son esprit et son engagement à fournir un logement abordable au peuple ghanéen. Le 26 octobre 2012, MANET a reçu le prix global de l’immobilier pour 2012 surnommé « Property Walk of Fame » lors de la 5e édition des Ghana Property Awards qui s’est tenue au Banquet Hall de la State House à Accra.

Actuellement, Theresa Oppong-Beeko occupe la deuxième place des femmes les plus riches du Ghana avec une valeur nette de 420 millions de dollars.

dellaress

Laisser un commentaire