Johnny Depp Vs. Amber Heard: 2 Choses A Savoir Absolument

David Kipre

Cela fait maintenant quelques semaines déjà que sont réunis au tribunal du comté de Fairfax, en Virginie, aux États-Unis, Johnny Depp, la coqueluche de la franchise « Pirates des Caraïbes » et Amber Heard, l’actrice connue pour son rôle de Mera dans le Blockbuster Aquaman, pour un second procès diffamatoire qui les oppose. Avec des révélations chocs dignes d’une série à l’eau de rose, vous aurez en plus des antécédents menant à cette affaire les versions constituant le socle de chaque partie du déroulement de celle-ci.

Comme on vous le disait tantôt, la star de « Pirates des Caraïbes » a porté plainte pour diffamation contre son ex-épouse en début 2019 suite à la parution d’une tribune du Washington Post en décembre 2018 intitulée « Je me suis élevée contre les violences sexuelles et j’ai été punie pour cela par la société. Cela doit changer. » dans laquelle cette dernière, une activiste féministe et ambassadrice pour les droits des femmes de l’association American Civil Liberties Union (ACLU), se décrivait comme étant victime de violences conjugales sans pour autant mentionner le nom de son Ex-époux. Ex-époux qui s’est naturellement senti visé et réclame 50 millions de dollars de dommages-intérêts en accusant son ex-femme d’avoir ruiné sa carrière par ses multiples accusations dans le passé. Elle aussi de son côté a contre-attaqué en demandant le double soit 100 millions de dollars. Et voilà que nous y sommes, le 11 avril dernier a débuté l’un des procès le plus médiatisés de tous les temps. Mais ceci n’est pas une première dans la vie de ces ex-époux. Toute leur vie commune menant jusqu’à leur séparation n’a ressemblé qu’à cela « une lutte mêlant les accusations de toute sorte où tous les coups sont permis ». 

Comment tout cela a-t-il débuté ?

I-Le prologue

Pour en découvrir la source, nous devons remonter jusqu’en 2016, un an après que les deux stars hollywoodiennes se soient mariées. Amber Heard avait déposé une demande de divorce, accusant son mari de violences verbales et physiques sous l’emprise de drogue et d’alcool. « Pendant toute la durée de notre relation, Johnny m’a agressée verbalement et physiquement »​ affirmait l’actrice. Les charges ont finalement été écartées lors de la procédure de divorce et en janvier 2017 pour pouvoir en finir avec ce divorce, Johnny Depp a été contraint de lui verser sept millions de dollars. 

Quatre ans après, ce premier affrontement entre les deux ex-époux, Johnny Depp a attaqué le tabloïd anglais « Sun » pour l’avoir qualifié de « Wife Beater » en d’autres termes de « mari violent » dans un article publié en 2018. Il s’en suivit alors un procès qui lui aussi très médiatisé au cours duquel Amber Heard a été appelée à témoigner. Témoignage qui était ensemencé d’accusations d’agressions commises à son égard par son mari qu’elle eut a qualifié de « monstre » du fait de son usage addictif de la drogue et tout cela étayé par des photos et des vidéos.

À son tour à la barre, Johnny a nié n’avoir jamais eu à levé la main sur sa femme, mais admet quand même son problème d’addiction aux substances narcotiques contre lequel il lutte depuis son enfance. Son témoignage à lui a été appuyé par ses deux ex-compagnes Vanessa Paradis et Winona Ryder. En fin de compte, la Cour britannique a accordé le crédit au tabloïd estimant que la grande majorité des agressions présumées avaient été prouvées et en plus de perdre son procès, il a dû renoncer à son rôle dans de la série de films « Les Animaux fantastiques ».

Et maintenant, nous en sommes là deux ans plus tard. Le Second procès et le troisième affrontement pour les deux acteurs.

II-La version de chacun

1-La version de Johnny

Les premiers jours du procès, tout le long de son intervention l’acteur a accusé son ex-femme de l’avoir frappé à maintes reprises et assure n’avoir jamais eu à la brimer de son côté. « Mme Heard, dans sa frustration et dans sa rage, elle frappait » a déclaré Johnny. « Cela pouvait commencer par une gifle, une bousculade. Elle m’a jeté une télécommande de télévision à la tête, un verre de vin au visage. », ce témoignage est suivi d’un audio où l’on entend Amber Heard dire : « Dis-le au monde Johnny. Dis-leur : moi Johnny, un homme, je suis victime de violences conjugales. Et on verra combien de personnes te croiront et seront de ton côté. » 

En plus de ça il a affirmé qu’il n’avait plus pu être présent pour ses enfants comme cela le nécessitait, car « elle devait », mentionnant Amber l’ « avoir tout le temps avec elle pour ses propres besoins » et qu’en plus, elle l’avait menacée de se suicider si il la quittait. Au cours du procès, il a particulièrement mis l’accent sur deux incidents qui sont survenus au cours de leur vie de couple. Le premier se référant à son doigt coupé occasionné lors d’une dispute en Australie à la suite de laquelle que son ex-femme lui avait brisé une bouteille de vodka dans sa main. « Elle s’est approchée de moi et a attrapé la bouteille de vodka. Elle a reculé et l’a lancée vers moi​ », a narré l’acteur. Ce que l’actrice bien évidemment nie. Et l’autre incident n’est autre que celui des excréments retrouvés sur le lit conjugal à West Hollywood dont l’acteur est certain que cela provenait de son ex-femme et non de ses chiens.

Aussi l’acteur a dévoilé une vidéo de son ex-compagne datant de 2016 où on aperçoit l’actrice dans un ascenseur dans les bras d’Elon Musk. Une relation qui selon lui aurait débuté depuis 2015. Cependant le milliardaire ne comparaitra pas à la barre.

Quoi qu’il en soit Johnny Depp a encore le soutien exclusif de son ex-femme Vanessa Paradis qui a déclaré au courant du procès :

« Je l’ai côtoyé pendant 25 ans, nous avons vécu 14 ans en couple et avons élevé nos 2 enfants. Je n’ai connu qu’un Johnny doux, attentionné, généreux et non violent. Il n’a jamais été violent ou abusif avec moi. »

3-La version d’Amber

Au cours de son intervention elle aussi accuse de violences conjugales son conjoint qu’elle dépeint comme étant « monstre » tout en décrivant leur relation de « toxique » ceci appuyé par des SMS dans lesquels Johnny adresse à ses proches des textes comme suit : « J’ai (…) bu la moitié d’une bouteille de whisky, deux de champagne, 1 000 cocktails vodka-Red Bull et pris des pilules » ; « Je vais baiser son cadavre brûlé après coup, pour m’assurer qu’elle est morte » et des audios où on entend l’actrice accuser son mari de l’avoir « rouée de coups« . Aussi, elle a partagé avec la cour le fait de s’être fait violée à la bouteille par son mari en mars 2015 alors qu’il était saoul « Je suis contre le mur et il me hurle qu’il me hait, que j’ai ruiné sa vie. Il m’a dit putain, je vais te tue »explique-t-elle en larmes pendant l’audience, avant de lui mettre une bouteille d’alcool dans le vagin. De même lors du contre-interrogatoire du 16 mai dernier l’actrice a révélé que sa sœur Whitney Henrique avait appris à Johnny à utiliser un applicateur de tampon pour sniffer de la cocaïne.

Laisser un commentaire