L’Afrique Et Les Défis De La Cryptomonnaie

David Kipre

On le sait tous depuis quelques années maintenant, les cryptomonnaies font la une de chaque magazine économique, et de plus en plus de nouvelles font leur apparition sur le marché avec une possibilité d’achat plus facile. Le but étant de permettre à tout le monde de pouvoir s’en procurer et ainsi augmenter la valeur de change de certaines monnaies sur le marché. Le continent africain n’en est pas épargné, et certains pays commencent même à adopter la crypto comme monnaie officielle.

Avec l’affluence de toutes ces monnaies prometteuses et abordables, comment s’en procurer de façon sûre et rapide quand on est Afrique ? Quelles monnaies sécuriser et comment les dépenser ?

I-Cryptomonnaie en Afrique : voici les plateformes adaptées pour vos achats

1-Coinmama : boutique d’achat de cryptomonnaies 

Créé depuis 2013 avec l’avènement des cryptos et approuvé dans plus de 188 pays, Coinmama est une boutique en ligne permettant l’achat des cryptos. L’avantage de la plateforme est la diversité des moyens de paiement. Et concernant l’achat des cryptos, voici quelques détails qui vous aideront dans votre manœuvre :

Tous les montants de commande minimum sont indiqués en équivalent dollar américain. Pour la première commande seulement. Les délais de livraison peuvent varier en fonction des documents de vérification. Limite de la carte bancaire (achat uniquement) : Max. taille de la commande : 5000 $, Max. commandes par jour : 5

2-Paxful : achat de cryptomonnaies de personne à personne

Etant donné les difficultés que nous avons avec l’utilisation du système bancaire, Paxful est le site le mieux adapté pour les démarches en cryptomonnaies. L’avantage est qu’il permet d’acheter des cryptos en Afrique via carte bancaire et aussi via les réseaux de téléphonie mobile tels que Airtel Money, Paypal, Perfect Money, M-Psa.

Alors pour se lancer dans la vente ou l’achat des cryptomonnaies, il vous suffira de créer un compte sur la plateforme, et c’est fini. Ces deux sites sont les mieux adaptés surtout si vous avez des problèmes de confiance et que vous voulez être sur de ne pas faire un faux pas dans le monde de la crypto.

II-Des cryptos oui : mais où les utiliser ?

De plus en plus de pays adoptent les cryptomonnaies comme moyen d’échange dans leurs affaires, ceci dans le but d’étendre leur économie sur tout terrain qui leur permettra de la renflouer.

En septembre 2021, le Salvador avait été le premier pays a adopté les cryptomonnaies, ce qui lui a voulu un commentaire du FMI, qui qualifie cette décision « de dangereuse pour son économie ». La décision prise par le parlement a choqué le monde, tant par l’instabilité de son économie que des cryptomonnaies en elles-mêmes. Ce qui place la Centrafrique sur le même point dangereux que le Salvador, car depuis Avril 2022, l’assemblée nationale du pays a voté « à l’unanimité » cette décision.

Cette loi prévoit aussi que « les échanges en cryptomonnaies ne sont pas soumis à l’impôt ». La volatilité du bitcoin est très violente, les cours avaient flambé de plus de 150% à un plus haut historique de 68.991 dollars, avant de s’effondrer de plus de 30%. Risque ou pas, pour les pays adoptifs des cryptomonnaies, cela reste à voir dans l’évolution du marché boursier.

Certains pays aussi, n’adoptent pas entièrement les cryptos comme monnaies locales, mais en font usage pour certaines transactions, et ça de manière privée, indépendante et individuelle. Comme par exemple : Le Vietnam, l’Inde, le Pakistan, le Kenya, le Venezuela, le Nigéria.

III-Quels cryptos sauvegarder en 2022 ?

-À la première place, on retrouve le Lucky Block, né de son utilisation accélérée sur la plateforme de jeu. C’est l’une des rares monnaies à quitter le monde des jeux vidéo pour la finance centralisée, et a se lancer dans les NFT’s, nouveau milieu très prometteur dans les finances.

-Le DeFi Coin (DEFC) est l’un des biens numériques qui a fait le top cette année. Placé au centre de l’écosystème Defi Swap , il permet aux utilisateurs crypto de profiter d’un taux d’intérêt attractif sur un certain nombre de tokens.

– Shiba Inu (SHIB) est l’une des crypto-monnaies les plus prometteuses et populaires. Avec ses débuts en tant que « meme coin », la monnaie numérique a connu depuis, de nombreux rebondissements, dont le soutien social gigantesque d’Elon Musk. Évalué à quelques centimes à son lancement, il atteint aujourd’hui une capitalisation boursière de plus de 40 milliards de dollars.

IV-Que peut-on acheter avec ces dernières cryptomonnaies ?

Comme dit précédemment, peu de pays acceptent les cryptomonnaies au point de permettre leur échange sur des produits locaux. Néanmoins, si vous trouvez une plateforme qui spécifie qu’elle accepte les paiements en cryptomonnaies sur leur produits, alors bon choix est de vous y rendre. Tout dépend de là où vous vous trouvez, de ce que vous voulez acheter et de la monnaie que vous possédez.

Laisser un commentaire