Consommation d’Insecte Étrange: La Prochaine Evolution Incroyable

David Kipre

La consommation d’insectes devient une tendance de plus en plus populaire dans le monde des habitudes alimentaires. La consommation d’insectes n’est pas nouvelle et a été vue tout au long de l’histoire dans différentes cultures comme une source de protéines saines et une nourriture durable. Mais aujourd’hui, elle devient plus courante et les gens voient les avantages de manger des insectes.

1-Qu’est-ce qui est si bon dans la consommation d’insectes ?

Eating Insects 2

Les insectes sont une source abondante de protéines contenant tous les acides aminés essentiels. Ils contiennent également des minéraux, des vitamines, des antioxydants et des acides gras oméga-3 qui peuvent aider à réduire l’inflammation dans le corps. En plus de ces avantages, les insectes sont durables car leur croissance ne nécessite pas beaucoup de nourriture ou d’eau, contrairement à d’autres animaux d’élevage comme les vaches ou les porcs.

Les avantages pour la santé de la consommation d’insectes en font une alternative souhaitable pour les personnes qui veulent vivre plus sainement tout en étant soucieuses de l’environnement dans leurs choix alimentaires. Ils sont nutritifs, durables et ont bon goût. Les insectes peuvent être un ajout savoureux à tout repas. Ils produisent également moins de gaz à effet de serre, ce qui les rend plus respectueux de l’environnement que les vaches ou les porcs. Et ils contiennent plus de protéines que le bœuf ou le poulet.

2-Manger des insectes pour lutter contre la pénurie alimentaire

Les insectes pourraient devenir des auxiliaires de choix en matière de sécurité alimentaire en raison des nutriments qu’ils transportent. Les humains peuvent manger environ 1900 espèces différentes d’insectes. Les insectes comestibles les plus populaires sont

  • les coléoptères
  • les chenilles
  • les abeilles
  • les fourmis
  • les sauterelles ;
  • les criquets.

On prévoit qu’il y aura au moins 9 milliards d’humains sur terre. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), nous devrons doubler la production alimentaire d’ici là.  Fournir suffisamment de sources de protéines à toutes ces personnes sera un véritable défi. C’est là que les insectes peuvent devenir une bouée de sauvetage.

3-Manger des insectes – Une nouvelle ère dans les habitudes alimentaires occidentales

Selon la FAO, la consommation d’insectes dans le monde concerne près de 2,5 milliards de personnes. Principalement en Asie, en Afrique et en Amérique latine, où la consommation d’insectes fait partie d’un régime alimentaire normal (FAO, 2004). En Chine, par exemple, manger des insectes est non seulement une pratique courante mais aussi un symbole de richesse. En Occident, par contre, beaucoup de gens considèrent encore cette pratique comme bizarre.

Cependant, c’est une nouvelle ère dans les habitudes alimentaires occidentales. Ces dernières années, manger des insectes est devenu une tendance dans les pays occidentaux. Cette tendance ne se limite pas à la consommation d’insectes à l’apéritif, mais inclut également des plats et des desserts à base d’insectes.

Cette nouvelle ère des habitudes alimentaires est motivée par deux facteurs : l’environnement et la santé. Manger des insectes comme source de protéines peut contribuer à réduire l’empreinte carbone laissée par l’élevage. Les insectes sont également riches en protéines et pauvres en graisses, ce qui en fait une option intéressante pour les personnes qui souhaitent maintenir leur poids ou en perdre…

4-Manger des insectes – Un énorme business à l’horizon

L’habitude de manger des insectes est également en train de créer (a également créé) un grand business qui pourrait devenir énorme à l’échelle du monde.

Jetons un coup d’œil à ce qui se passe au Japon. La consommation d’insectes ou le commerce des insectes dans son ensemble sont très à la mode au Japon. Selon un article du DW, les insectes sont utilisés comme nourriture et aussi pour des produits cosmétiques. En Chine, les cafards sont élevés pour leur viande.

Selon un rapport de Global Market Insights, basé aux États-Unis, le marché des insectes comestibles devrait passer de 55 millions de dollars en 2017 à environ 710 millions de dollars en 2024.

Laisser un commentaire