05 Pays Victimes De Pénurie Alimentaire

David Kipre

Le monde actuel fait face à une crise alimentaire dévastatrice. Le Mali, Le Soudan du Sud, la Zambie et le Liban sont en proie à des conflits, des chocs climatiques et la pandémie du covid-19 a en traîné d’énormes insécurités dans ces pays.

Le conflit entre la Russie et l’Ukraine a entraîné une augmentation énorme des prix des denrées alimentaires, et des ressources primaires, ce qui aggrave la pénurie alimentaire. Plan International alerte sur la situation des enfants et des femmes en Afrique, très alarmante face à la famine qui sévit.

Selon les Nations Unies, près de 1 milliard de personnes ont souffert d’insécurité alimentaire dans cette année.

1- Les pays sahéliens sont les plus touchés

« Les pays sahéliens sont fortement dépendants en production alimentaire des importations, et vu la situation actuelle entre la Russie et l’Ukraine, les approvisionnements sont perturbés » Sven Coppens, directeur de Plan International pour l’Afrique de l’Ouest.

Le Burkina Faso, le Mali, le Niger, principaux pays importateurs en Afrique, souffrent grandement de cet état de crise. Cependant, le Burkina se développe d’une manière à pouvoir profiter des produits des pays ouest-africains et aussi des résultats de sa production agricole.

Le nombre de personnes en état d’insécurité alimentaire est en hausse par rapport à 2021, avec 22 millions de personnes qui s’ajoutent au chiffre de base.

En Ethiopie, au Kenya, et en Somalie, la situation aussi est critique, et le besoin en eau et en nourriture se fait pressant. Les récoltes et les animaux d’élevage subsistent à peine, avec la population à côté.

Les prix des denrées alimentaires augmentent et les cours d’eaux s’assèchent, ce qui pousse les jeunes femmes et enfants à la recherche d’autres cours d’eaux, ce qui augmente le risque de violences sexuelles.

Dans la plupart de ces pays, les femmes doivent retirer leurs enfants de l’école pour qu’ils travaillent et gagnent de l’argent, ce qui fait que la majorité des filles se retrouvent mariées avant l’âge de 18 ans.

2- SOUDAN DU SUD

  • Près de 52% des jeunes filles sont déjà mariées avant l’âge de 18 ans
  • 1,4 millions d’enfants souffrent de malnutrition aigue
  • 2,4 millions de personnes risquent la malnutrition

La situation au Soudan du sud est vraiment critique et cet endroit fait partie des pays les plus affamés de la planète. Des années de guerre, de mouvement migratoire, de sécheresse, ont rendu la vie insoutenable pour les habitants de ce pays constamment sous tension.

3- LIBAN

– 22% des ménages sont en insécurité alimentaire

– la majorité des réfugiés de guerre se retrouvent au Soudan et constituent plus de 25% de la population du pays

Près de 80% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et les jeunes filles et femmes doivent soutenir financièrement leur famille.

Les jeunes filles se retrouvent coupées du monde sans pouvoir terminer leurs études et abandonnent leur rêve de pouvoir avoir une vie décente. Dans les zones de famine au Liban, certains programmes de plan International permettent aux jeunes filles et à leur famille de recevoir de la nourriture et de l’argent afin de mieux s’en sortir.

4- ZAMBIE

48% de la population n’est pas en mesure de satisfaire ses besoins en calories  

Plus d’un tiers des enfants de moins de cinq ans souffrent d’un retard de croissance.

« J’ai eu du mal à survivre sans nourriture » explique Samira, qui a dû sécher les cours pour travailler et subvenir aux besoins de sa famille. Elles s’exposent à des risques d’exploitation sexuelle, d’abus, de violence et de harcèlement, tout ceci pour trouver du pain quotidien. La situation est critique.

5-MALI

Au Mali, la situation est d’autant plus critique avec les guerres et les rebelles qui s’installent dans les bords du pays, il est d’autant plus difficile de trouver de la nourriture sans risques. Près de 3.6millions de personnes font face à l’insécurité alimentaire et 30.4% des enfants de moins de 5 ans sont touchés par un retard de croissance.

La majeure partie des produits dont le Mali dispose, provient des importations. Essentiellement un pays a activité d’élevage, l’agriculture n’a pas sa place en tant que source principale de nourriture. Cependant, des programmes alimentaires sont mis en place, dans l’espoir d’aider les familles à se développer dans la production des cultures vivrières adéquates à l’environnement.

Laisser un commentaire