La Crypto Vs Devises Africaines : 3 Choses à Savoir

Edem

La monnaie est évidemment un rouage essentiel de l’activité économique et financière pays. Mais de plus de deux décennies déjà on a été témoin de l’apparition d’un nouvel instrument d’échange et de valeur, la cryptomonnaie. Ce type de monnaie commence à prendre de l’ampleur depuis un certain dans les pays en voie de développent et certains experts seraient d’avis qu’elle remplace la monnaie nationale. Voyons donc pourquoi ?

I- Qu’est-ce donc la crypto ?

La crypto-monnaie est une monnaie numérique ou virtuelle. Elle est fabriquée par codage et les transactions en crypto-monnaie sont stockées dans une sorte de base de données appelée blockchain.

II- Avantages de cette crypto

La technologie blockchain offre une sécurité maximale aux cryptomonnaies. Vous pouvez donc investir sur les marchés financiers et réaliser des transactions sans aucun intermédiaire pour vous refréner ou être surveillée par une tierce-personne qui ne le devrait pas. Aussi elles pourraient permettre de contrer l’inflation. En somme elle est autonome

III- La crypto Vs. Les monnaies nationales Africaines

Plusieurs raisons expliquent le désir actuel de certains utilisateurs pour l’utilisation de la crypto en substitutions des monnaies FIAT.

1- Les limites que posent les monnaies traditionnelles

Le problème est que dans le système classique les transactions sont coordonnées par les banquiers, ils sont les maitres de notre argent et peuvent décider en cas de simples conjectures bloquer votre compte. Et les cartes de crédits fournies censés être liés à notre compte en banque dans nos pays ne sont en fait que des cartes de débit qui sont soumises à un plafonnement bancaire n’excédant pas 05 millions le mois ce qui nous limite dans des transactions vraiment importantes. C’est là que vient en faites la solution de la crypto qui comme l’avons dit est autonome et sécurisée. Là vous n’avez plus aucune limite. Faites des transactions comme bon vous semble tout en restant chez vous et sans rendre de comptes à personne.

2- Nos monnaies une des raisons du ralentissement du développement du continent

La plupart des monnaies que les pays africains ont adopté comme principales leur vient des colonies surtout celle des pays francophones. Une monnaie centralisée, imprimée à paris, dépendant de l’euro et trop forte pour l’économie des anciennes colonies. La balance de payement de ces pays, gérée par la Banque Centrale est déficitaire de fait que le compte en devise de ces pays est divisé en 2. Le trésor public français retient 50% et l’autre moitié est maintenue au pays.

Du coup, disons qu’une centaine de personnes là au pays voudraient envoyer de l’argent à leur proche en diaspora. Les banques devront puiser dans ces réserves à devises ce qui endetteraient de plus en plus les utilisateurs de cette monnaie. C’est là que l’adoption d’une monnaie tel que le bitcoin serait profitable à ces pays.

3- Aurevoir les risques d’inflations

Tout le monde se souvient des épisodes désastreux d’hyperinflation de la République démocratique du Congo en 1994, de ceux du Zimbabwe durant les années 2000. Et n’oublions pas aussi celle du Soudan du Sud en septembre 2016. D’autres pays, comme l’Égypte, le Ghana, le Malawi, le Mozambique, le Nigéria, la Zambie et le Zimbabwe, possèdent des taux d’inflation à deux chiffres. Il n’est donc pas surprenant que certains de ces pays comptent parmi les principaux utilisateurs de Bitcoin en Afrique, qui sont le Botswana, le Ghana, le Kenya, le Nigéria, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe. Selon la BBC, le Bitcoin gagne aussi du terrain en Ouganda.

Lorsque l’inflation au Zimbabwe explosa encore en 2015, forçant les autorités à imprimer des billets de mille milliards de dollars certains dans le pays eurent recours au Bitcoin.Il se trouve bel et bien que la cryptomonnaie ce nouvel instrument d’change est bien avantageux sur bien des points. Elle est plus sécuritaire, indépendante, levée de toute contrainte géopolitique, décentralisée et non sujette aux risques d’inflations.

Disons juste, l’usage d’une monnaie autonome de toute Banque centrale, comme le bitcoin, est vécu en certains endroits comme une opportunité pour les populations de s’affranchir d’une politique monétaire qui serait conduite de manière irresponsable.

source

Laisser un commentaire