3 Femmes Remarquables Dans Le Milieu Du Trading

Buame

Le milieu du trading est un milieu rude, très dynamique et qui demande beaucoup d’activités mentales. Dans les récentes années,  avec la naissance des crypto-monnaies et autres, un nouvel engouement s’est dessiné pour le milieu du trading. Néanmoins, il est important de constater que malgré cela, la présence des femmes dans le milieu reste faible. Il y a, malgré cela, des dames qui s’imposent dans ce milieu et celui de la finance en général nonobstant la prééminence masculine.

Lauren Simmons, la plus jeune femme trader de la bourse de New-York

Lauren Simmons
Lauren Simmons

C’est le 6 mars 2017, à 22 ans seulement que Lauren Simmons devient la plus jeune femme trader au New York Stock Exchange (la bourse de New York). La jeune femme, noire américaine est née le 11 août 1994 dans l’Etat de Géorgie aux Etats-Unis. Elle sort diplômée de Génétique et de Statistique de l’Université d’Etat de Kennesaw en 2016. Originellement, il est bien évident que la jeune femme voulait embrasser le domaine de la génétique. Elle va rencontrer Richard Rosenblatt, le PDG de Rosenblatt Securities. C’est là que son histoire va commencer à prendre une autre tournure. Grâce à sa confiance en elle, elle va être prise sous les ailes de Richard. Elle va entrer dans l’histoire en devenant la plus jeune femme trader du New York Stock Exchange et la seconde femme d’origine afro-américaine en plus de 225 années d’histoires. Dans une vidéo de Business Insider, elle déclare : « Je ne veux pas être juste une exception, je ne veux pas être la seule à briser des barrières, je veux qu’il y ait plus de femmes, de minorités… ».  Aujourd’hui, elle est autrice et productrice exécutive d’un film basée sur sa vie. Le film devrait bientôt paraître.

Laura Pedersen

Laura Pedersen
Laura Pedersen

Il se raconte que pour fêter ses 10 ans, Laura Pedersen a demandé des actions Coca Cola en cadeau. Sa présence sur cette liste n’est donc pas surprenante. En quatre années, Laura a fait des études de finance au Stern School of Business de New York. A 18 ans après son Bachelor, elle entre à l’American Stock Exchange. Néanmoins, elle n’y entre pas tout de suite dans l’univers du trading. Elle y est employée de bureau. A ses 20 ans, en ce temps la plus jeune, elle y obtient un desk. Elle va néanmoins, quitter le milieu quatre années plus tard à cause de certains soucis de santé. Aujourd’hui, elle est autrice et journaliste financier.

 Leda Braga, gestionnaire de fond spéculatif

Leda Braga
Leda Braga

Leda Braga est la fondatrice et la dirigeante de Systematica. Elle a été, bien avant de fonder Systematica, responsable de trading au sein de la BlueCrest Capital Management. Et ceci, 14 années durant. Avant BlueCrest, Leda faisait partie de Cygnifi Derivatives Services (une spin-off de J.P. Morgan). Elle avait également passé près de sept ans chez J.P. Morgan en tant qu’analyste quantitative dans l’équipe de recherche sur les produits dérivés. Son expérience passée comprend la modélisation des taux d’intérêt exotiques, des instruments hybrides FX/taux d’intérêt et des dérivés d’actions.

Madame Braga est titulaire d’un doctorat en ingénierie de l’Imperial College de Londres. Il y a par ailleurs travaillé comme chargée de cours. Elle a dirigé des projets de recherche pendant plus de trois ans avant de rejoindre J.P. Morgan. En outre, Leda a été conseillère auprès du conseil d’administration du fonds de pension du CERN en Suisse.

Malgré ces images de femmes inspirantes, dont nous n’avons ici pu en citer que trois, les femmes restent tout de même toujours absentes dans le domaine de la finance. Pour Lauren Simmons interrogée dans un élément de Business Insider, la source de cette absence n’est que la confiance en soi. Vous connaissez peut-être une femme trader remarquable parmi les nombreuses que nous avons omises. N’hésitez pas à nous en faire part dans les commentaires.

Laisser un commentaire