10 Secrets Pour Collecter Des Fonds Pour Mon Projet

Hermann

Plusieurs  néo-entrepreneurs s’interrogent sur la question du financement. Où trouver des fonds ? Comment procéder pour passer de la case idée à la réalisation ? De grands entrepreneurs ont levé le mystère sur cette étape. Par mes recherches et mes expériences personnelles, j’ai pu recenser dix moyens qui vous permettront d’avoir le capital nécessaire pour financer votre projet. Dans cette liste, je vous donnerai la méthode la plus simple et la plus sûre pour vous qui voulez débuter.

Les moyens que je vais vous proposer dans la suite vont vous permettre d’atteindre votre objectif. Vous aurez également la méthode secrète, commune aux plus grands entrepreneurs de ce monde.

SOLLICITER DES INVESTISSEURS EXTERNES

Big pile of cash in hands
Big pile of cash in hands

Ici, il est question de séduire des personnes, des capitalistes avec ton projet. Ces personnes que l’ont appelle des « business Angel« , disposent d’assez d’argent qu’ils peuvent investir dans ton projet. Grâce à cette méthode, ces derniers qui seront convaincus par la rentabilité,et le poids de votre projet vont débourser les fonds nécessaires pour que cela puisse se faire. En dehors de l’argent investi, le business Angel sert également de mentor et vous accompagne au cours de votre évolution. Le coaching de ces entrepreneurs ayant réussi est aussi un  avantage avec ce système.

LE CROWFUNDING

C’est le financement par la population. Le Crowfunding est souvent l’apanage des associations caritatives. Mais des entrepreneurs emploient également cette méthode pour trouver des fonds. Il consiste à faire part de son projet à un grand nombre de personnes et faire une collecte auprès des intéressées. Ces personnes bénéficient  du service par après. Il y’a des plates-formes spécialistes qui rendent plus facile le Crowfunding. Les meilleures  du domaine sont October,PrêtUp, Crédit.Fr 

LES SUBVENTIONS

Il s’agit de compétition où on sélectionne le porteur du meilleur projet qui bénéficient de subventions pour réaliser son projet. Pour ces concours, il est question de convaincre un jury grâce à  son projet.  Quelle innovation il apporte ? Quels uels sont les problèmes qu’il résout ? Quel est son impact écologique ? Ce sont des questions qui permettent de démarquer les bons projets des moins bons. Les  récompenses du lauréat peuvent aller jusqu’au million d’euros. Ainsi, le porteur du projet bénéficie de l’apport des incubateurs pour que son projet puisse voir le jour. Il existe plusieurs types de ces concours partout dans le monde.

LE PRÊT

Les banques et les microfinances sont des institutions qui peuvent être une source de capital pour son projet. Ces institutions vous prêtent de l’argent que vous vous engagez à rembourser avec intérêts dans un délai. Le prêt au niveau de ces institutions est très difficile à concevoir.  Les banques ont des préférences pour des projets déjà en place qu’à des idées sur papier. Elles ne veulent prendre aucun risque pour ne pas être remboursé. Mettre de l’argent dans une structure qui tient déjà est plus judicieux que de le faire pour un projet que rien n’assure qu’il sera rentable. D’un autre côté, plusieurs entrepreneurs ne conseillent pas trop pour un début de solliciter ces institutions financières. Au risque de s’enrôer dans une spirale de dette au cas où le projet serait un fiasco.

 LA PRÉCOMMANDE

On en parle plus dans le domaine de la production et de service. C’est très difficile à réaliser, mais il est  très puissant. Il faut réussir à convaincre la clientèle qu’elle a besoin de votre service ou produit sans que vous ne leur montrez quelque chose de concret. Ils seront prêts à donner un pourcentage du produit et le reste après qu’ils aient reçu le produit ou le service. Par exemple, si vous voulez produire des détergents et vous n’avez pas assez de capital pour pouvoir entamer la production. Des gens qui sont intéressés et convaincus de la qualité de ces futurs détergents font des commandes. Grâce à l’argent de ces commandes, vous pouvez faire les premières productions et le leur vendre. À partir des profils réalisés, vous pourrez désormais faire d’autres détergents. Le défi est d’être très convaincant pour pouvoir faire payer des gens pour un produit qu’ils n’ont pas vu.

LE CRÉDIT FOURNISSEUR

C’est aussi un bon moyen pour lancer son projet. Dans le cas de la production et de service, il faut parvenir à un accord avec le fournisseur, celui chez qui tu peux trouver les matières premières de ton produit. Vous reussissez à le convaincre de vous laisser la matière gratuitement. Lorsque vous aurez vendu le produit, vous lui remboursez le prix de sa marchandise. Par exemple, si vous voulez créer une ligne de lingeries. Le fournisseur vous laisse le tissu à crédit et après la vente du produit, le fournisseur perçoit l’argent du tissu.

LE LOVE MONEY

C’est le financement par la famille. C’est la famille qui met de l’argent dans votre entreprise. C’est  un prêt que votre famille vous fait. Donc les gens qui y ont pris part sont impatients de voir le fruit de leur argent. L’inconvénient avec le love money, c’est parfois la pression de la famille qui n’aide pas forcément.

LE PRÊT D’HONNEUR 

C’est un réseau d’entrepreneurs qui vous prête de l’argent à un taux quasi nul et qui vous accompagne. Il est plus fréquent en Europe notamment en France avec des associations comme exemple « Entreprendre » qui peut prêter jusqu’à 10000£ . On a aussi le Crédit Commercial Canada qui octroie également des prêts. L’autre bénéfice c’est que vous êtes entourés d’experts qui vous suivent dans votre évolution.

LA TONTINE

Beaucoup plus présent sur le continent africain, c’est un système de cotisation tournante. Dans un groupe de 5 ou 10 personnes qui se cotisent pour une tierce personne du groupe. C’est comme un prêt qui est fait à la personne. Après, cette dernière se cotise également pour les autres membres du groupe. Si vous avez un projet, c’est aussi un moyen par lequel vous pouvez trouver du financement.

Comme promis, je vous dévoile enfin la méthode secrète des plus grands entrepreneurs.

L’AUTOFINANCEMENT 

Comme son nom l’indique, il s’agit d’investir ses propres fonds dans son projet. Après avoir déterminé le budget du projet, il faut commencer par économiser et mettre de côté des sous pour concrétiser son idée. Cette technique est la plus conseillée parce qu’il n’y a pas de risques de dette. C’est le moyen le plus adopté par les entrepreneurs. C’est aussi le meilleur moyen de se prouver sa propre valeur. Plusieurs grosses entreprises sont nées à partir de fonds personnels. Dans cette liste, on peut citer GOOGLE, AMAZON, MICROSOFT, FACEBOOK, etc. Pour le jeune entrepreneur qui débute, l’autofinancement est le moyen le plus efficace à utiliser. Qui sait peut-être vous serez le prochain Marc Zuckerberg…

Connaître l’un de ces moyens ne veut pas dire que vous aurez le financement à coup sûr. L’autofinancement est le moyen le plus conseillé. Débuter son affaire avec ses propres fonds a de réels avantages. Toutefois, les autres sources de financement présentent aussi leurs avantages. Au cas où vous auriez l’embarras du choix, vous pouvez toujours utiliser plusieurs de ses moyens et trouver celui qui vous convient le plus.

Laisser un commentaire