Que Devient Le Mouvement « Black Lives Matter » ?

David Kipre

Eric Gamer, Jonathan Ferrel, John Crawford, Ezell Ford, Walter Scott, Freddie Gray, Sandra Bland et George Floyd, ces personnes citées ici sont celles qui ont ouvert les yeux du reste du monde sur les faits qui avaient lieu aux USA, une ouverture d’esprit collectif qui a su donner vie à un mouvement jamais vu auparavant ; BLACKLIVESMATER. En Mai 2020, ce phénomène a pris une résonnance très importante, dépassant les frontières. Mais qu’est-il devenu en cette année 2022?

I-Le mouvement qui ébranla le monde

Le jour où Alicia Garza, Patrisse Cullors et Opal Tometi ont créé ce mouvement, elles ne s’attendaient pas à ce que cela fasse le tour du monde. Un soutien de tous les pays, de tous les continents et de toutes les races qui a permis de faire bouger les choses. «BLACK LIVES MATTER, après 7 ans est maintenant vraiment dans l’ADN et la mémoire de ce pays» déclara Garza. Des Nations Unies aux prises de décisions par le président J. Biden, ou encore à l’adoption de la reforme de police baptisée : « George Floyd Justice in Policing Act» qui prévoit d’interdire les étranglements, de limiter les transferts d’équipements militaires aux forces de l’ordre et la création d’un registre des policiers licenciés par abus, ce mouvement  né en 2013, a su faire la différences vis à vis des manifestations passées.

II-Les répercussions de cette crise

Partout dans le monde, les anciennes statues de colon ou vendeurs d’esclaves ont eu à faire polémique. Certains étaient pour le fait de les retirer car jugé insultants envers la communauté noire, d’autres étaient pour le fait de les garder car ils jugent cela nécessaire pour connaître l’histoire du peuple Africain. Notons le cas de la statut de Paul Kruger à Prétoria, la statue de léopold II, il y a aussi le cas de la statue de cet autre marchand d’esclave qu’est Edward Colston à Bridgeton en Angleterre ou encore celle de Cecil Rhodes à OXFORD. La statue d’Edward Colston  avait été déboulonnée puis jetée dans les docks, les personnes qui avaient posés cet acte ont été arrêtées puis jugées mais acquittées par un jury. Par la suite, une diminution du budget de la police qui était de 30 millions de dollars a été  réclamée par le mouvement BLACK LIVES MATTER. Une opération qui n’a pas laissé indifférents les éléments de la police.

III-Le mouvement BLACK LIVES MATTER en 2022

Loin d’avoir disparu pour manque de médiatisation, le mouvement que nous avons connu en 2020, est toujours présent, il vit dans le cœur et l’âme de chaque concitoyen de cette planète et chaque personne ayant marché pour faire porter sa voix. C’est le cas de certains militants comme  Nadine Seiler qui a décidé avec d’autres militantes de préserver l’art du mouvement. «Je voyais des objets tomber au sol ou être enlevés par des gens, alors j’ai décidé avec d’autres personnes d’organiser cet espace et de remettre les choses sur la grille», explique Nadine Seiler. Une fois tous les documents récupérés,  ils les numériseront et feront probablement un don cet automne aux associations, musées ou commerces intéressés. Nous avons la représentation graphique de l’artiste Kadir Nelson qui a fait une œuvre dans laquelle le corps de Geoge Flyod renferme le visage des autres victimes des années récentes et l’histoire des violences qui ont eu lieu aux Etats-Unis.

Laisser un commentaire