4 Raisons Que Vous Ignorez Qui Poussent Un Africain A Immigrer

David Kipre

Bien souvent, ce sont des causes mixtes qui poussent les personnes sur la route de l’exil surtout certains Africains : pauvreté, conflits, difficultés sociales et politiques, problèmes environnementaux,…

Il est bien difficile de savoir quelle a été la cause principale de la décision de départ. Par ailleurs, les causes de la migration sont souvent entremêlées : la pauvreté résulte des conflits et des crises politiques et sociales…

Certains partent pour des raisons économiques. Ils sont à la recherche de meilleures perspectives socio-économiques et tentent de travailler à l’étranger, ou ils sont confrontés à une extrême pauvreté dans leur pays et ne voient d’autre possibilité que de partir. Découvrez dans cet article, 4 raisons qui peut pousser un africain à migrer vers l’occident.

1. Le désespoir

Les migrants sont moins attirés par l’Europe qu’ils ne sont chassés de leur pays par un climat politique tout à fait insupportable. Et ça ne date pas d’hier. Dès le début des années 1990, on observe une augmentation sensible des départs de jeunes migrants vers l’Europe. Ils fuient des régimes autocratiques où les violences et persécutions sont nombreuses.

 Ces longues dernières années, ce fut le cas au Cameroun, au Burkina Faso, au Zimbabwe, en Centrafrique, au Tchad, au Soudan, en Somalie. On dit qu’un Africain sur cinq vit dans une situation de guerre. Ajoutons-y les situations de guerre civile comme en Libye, en Syrie, en Irak… Les migrants viennent principalement d’Afrique subsaharienne, de pays en conflit permanent comme la Somalie ou l’Érythrée.

2. L’occident et son mirage économique

Une étude de l’Ined (Institut national d’études démographiques) a dressé le portrait des candidats au départ. Les migrants sont plutôt de jeunes adultes, souvent parmi les plus éduqués de leur pays, et ils ont appris à dessiner les contours de leurs pays de destination. Fuyant un pays où la situation économique est figée, ils tentent leurs chances en France et dans les autres pays de l’occident. cela a été longtemps le cas des Sénégalais par exemple.

3. La misère 

Les pays d’Afrique traversent des crises à répétition aggravées par des conditions climatiques et sanitaires parfois extrêmes comme nous le démontrent aussi les épidémies d’Ebola ou du sida. Aux inégalités économiques et sociales, s’ajoutent la misère, la précarité, les catastrophes naturelles dues au réchauffement climatique. 

4. L’environnement


L’environnement a toujours eu un effet majeur sur la migration, menant des personnes à fuir des catastrophes naturelles, tels que les inondations, les ouragans ou les séismes. Le changement climatique devrait accentuer les évènements météorologiques extrêmes, ce qui entrainerait un déplacement accru des populations.


Selon l’Organisation mondiale pour la migration (OIM) : « on appelle migrants environnementaux les personnes ou groupes de personnes qui, essentiellement pour des raisons liées à un changement environnemental soudain ou progressif influant négativement sur leur vie ou leurs conditions de vie, sont contraintes de quitter leur foyer habituel ou le quittent de leur propre initiative, temporairement ou définitivement, et qui, de ce fait, se déplacent à l’intérieur de leur pays ou en sortent. »


Il est difficile de donner une estimation précise du nombre de migrants environnementaux dans le monde puisque des facteurs tels que l’accroissement des populations, la pauvreté, la gouvernance, la sécurité et les conflits ont eux-aussi un impact sur les flux de personnes. Les estimations vont de 25 millions à 1 milliard d’ici 2050.

5. Autres facteurs

Certaines personnes, comme les Somaliens, le font pour échapper à la misère et s’offrir une seconde chance ailleurs. Pour autant, ce n’est pas le cas de tous les migrants. Certains quittent leur pays pour des raisons professionnelles, dans le cadre de leur travail ou de leurs études. Il existe également des raisons personnelles à l’immigration, comme le fait de rejoindre une personne que l’on aime ou tout simplement, parce qu’on a envie de découvrir un autre pays.

Laisser un commentaire