04 Faits Insolites Qui Se Sont Produits Dans Le Monde En Février 2022

David Kipre

1-La date rare ou le palindrome du siècle : le mardi 22/02/2022

Le mardi 22 février 2022 n’est pas un jour comme les autres. En effet, c’est une date palindrome, dérivée de la figure de style éponyme. Qu’est-ce que c’est ? Tout simplement un mot ou un ensemble de mots qui se lisent de la même manière, qu’ils soient lus de gauche à droite ou inversement. Par exemple, les mots « kayak », « radar », « coloc », « rêver », « ressasser », « sexes » ou « été » sont des palindromes. Ils peuvent se lire dans les deux sens. 

Mais une date peut aussi être un palindrome. Ce 22/02/2022 peut ainsi être lu à l’envers, elle restera la même.

C’est un évènement assez rare dans le calendrier puisque la dernière date palindrome était le 02/02/2020 et avant cela, il fallait remonter 909 ans en arrière au 11/11/1111 pour pouvoir lire la date dans les deux sens. Il y a très peu de chances pour que vous soyez encore en vie la prochaine fois que cela arrive puisque ce sera le 12/12/2121.

En plus d’être un palindrome, cette date du 22 février est aussi un ambigramme, c’est-à-dire qu’elle peut se lire également à l’envers. Pour obtenir un ambigramme, il faut utiliser la bonne police ou calligraphie et écrire la date du 22/02/2022 en chiffre digital.

2-Des passagers en chœur pour consoler un enfant

En marge du mal des airs, le bruit d’un enfant en pleure ou récalcitrant a toujours été cité comme le second problème qui a le plus souvent gêné les passagers d’un même vol.

En fin février, dans un vol ralliant Dubai à Tirana (Albanie), un enfant s’est mis à pleurer et est vite devenu inconsolable.

Alors que le garçon s’énervait dans les bras de son père, les passagers ont entonné la chanson Baby Shark, bien connue des enfants.

Plutôt que de simplement rester assis en silence pendant le vol de six heures, d’autres personnes dans l’avion ont décidé de faire de leur mieux pour lui remonter le moral, en interprétant la célèbre chanson pour enfants.« D’abord, les gens assis autour de lui ont essayé de le distraire mais quand rien n’a fonctionné, un groupe de gars a commencé à chanter Baby Shark et plus de gens se sont joints à lui » avait partagé Parikshit Balochi, un animateur de radio à Dubaï, qui a posté la vidéo sur Tik Tok.

Une stratégie payante puisqu’on voit sur la séquence l’enfant s’arrêter de pleurer et regarder les passagers improvisés chanteurs. Depuis sa diffusion, la vidéo a été vue plus de 7 millions de fois.

3- Une footballeuse néo-zélandaise marque trois buts contre son camp en une mi-temps

Un match compliqué, c’est le moins que l’on puisse dire. Lors du match opposant la Nouvelle-Zélande aux États-Unis, à l’occasion dimanche 20 février de la 2e journée de la SheBelieves, un tournoi amical, la défenseuse néo-zélandaise Meikayla Moore s’est illustrée d’une bien triste manière. La joueuse de Liverpool a en effet marqué trois buts contre son camp en 40 minutes.

Son calvaire a débuté dès la 5e minute avec une reprise du pied droit dans ses propres filets avant, juste une minute plus tard, une déviation de la tête qui a trompé sa gardienne. Enfin à la 36e minute une reprise involontaire du gauche qui crucifie son équipe. Pied droit, tête et pied gauche, un coup du chapeau parfait

Meikayla Moore a été sortie à la 40e minute et a été longuement réconfortée par ses coéquipières. Au final, les Américaines se sont imposées sur le score de 5-0. Invaincus en 64 matches toutes compétitions confondues à domicile, les États-Unis peuvent encore remporter la SheBelieves Cup. Mais elles devront pour cela battre l’Islande lors du troisième et dernier match de l’épreuve mardi 22 février.

4- Une dent lui pousse dans le nez !

Une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, indique, comme le rapporte L’Indépendant, que des médecins américains ont découvert qu’une dent avait poussé dans le nez d’un homme qui souffrait de congestion nasale et d’essoufflement, depuis des années. Le patient, âgé de 38 ans, avait consulté un spécialiste à New York pour des difficultés persistantes à respirer par la narine droite. Les résultats d’une batterie d’examens lui ont diagnostiqué une déviation et une perforation de la cloison nasale ainsi qu’une obstruction osseuse.

Intrigués, des spécialistes ont introduit un petit appareil photo dans son nez, et ont découvert une « masse blanche, dure, non douloureuse« … C’était une dent !

La dent avait poussé dans la cloison nasale du trentenaire. Il s’agit d’un phénomène rare appelé la dent ectopique. Les médecins ont extrait la dent qui mesurait 14 millimètres. L’opération s’est bien passée, et après un suivi de 3 mois, « les symptômes d’obstruction nasale du patient avaient disparu« .

Laisser un commentaire