Grave Pollution a New Delhi

Hermann

Les villes du Moyen-Orient sont de gros centres de pollution atmosphérique. En cette fin d’année 2021, c’est New Delhi qui est dans une situation chaotique. Le niveau de pollution a atteint un record contraignant le gouvernement a cessé tout activité dans la ville.

Même si on a une différence de proportion à côté du niveau de pollution que connaît la ville généralement , les causes restent les mêmes.

Des causes connues de tous

New Delhi air pollution post
New Delhi air pollution is bad

La ville de New Delhi est l’une des villes les plus polluées au monde. La pollution au charbon, le largage des centrales thermiques, des usines, des véhicules, et les travaux de construction sont des facteurs qui entretiennent la pollution dans la capitale indienne. La pollution de l’air de la ville est d’autant plus flagrante en hiver. En effet, la pression atmosphérique apporte la poussière des pays voisins en occurrence du Pakistan, la Chine et l’Afghanistan qui ne sont pas des novices en matière de pollution.  En plus de ces facteurs, s’ajoutent les festivités qui impliquent carrément la totalité des Indiens comme le Divali. Célébrée entre octobre et novembre, cette fête dure pratiquement 5 jours avec des lancées de pétards et feux d’artifices qui contribuent à la pollution de la ville.

La capitale indienne est classée première ville la plus polluée selon un rapport de l’organisation IQAIR en 2020. Selon cette même instance environ 17 500 Indiens seraient morts à cause de la pollution atmosphérique.

Cette fois, la situation est très préoccupante. Le Premier ministre Narendra MODI a été contraint d’annoncer des mesures d’urgence.

Les décisions du gouvernement indien

Décrétée une première fois le 13 novembre, le gouvernement indien a annoncé ce mardi 16 novembre la fermeture des écoles. Une décision qui témoigne du niveau de la dégradation se l’air de Delhi.

Grands éléments de pollution de la ville, les camions poids lourds ont également été mis aux arrêts. Cette décision ne concerne pas les camions qui transportent des produits de première nécessité.

Le gouvernement a également annoncé l’arrêt de tout travail dans la ville. Les centrales thermiques de la ville ont également cessé de travailler.  Les citoyens sont priés de rester chez eux et de se déplacer le moins possible. Le brouillard de poussière est tellement épais qu’il ne permet pas de voir clairement dans un rayon de 50 cm.

 Malgré ces mesures prises par le gouvernement, on n’observe pas vraiment une amélioration de la qualité de l’air. La ville de New Delhi pourrait être confinée dans les jours à venir.

Web source

Laisser un commentaire